Nous sommes tous des conducteurs de louange par Nicolas Ternisien

« C’est vous qui êtes la lumière du monde. Une ville construite sur une montagne ne peut pas être cachée. On n’allume pas une lampe pour la mettre sous un seau. Au contraire, on la place sur son support, d’où elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. C’est ainsi que votre lumière doit briller devant les hommes, afin qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils louent votre Père qui est dans les cieux. » Matthieu 5.14-16

Dans ces quelques versets très connus des écritures, Jésus nous rappelle que Cet adage qui dit que pour vivre heureux il faut vivre caché ne s’applique pas pour les véritables disciples du Seigneur. A l’heure du déconfinement, il ne faut pas rester confinés. Jésus propose ici un défi qui doit complètement définir la vision que nous devons avoir de notre existence.
En affirmant que nous sommes la lumière du monde, il nous établit dans notre nouvelle identité mais aussi dans notre nouvelle fonction en tant qu’ambassadeur. Le but étant de nous conduire à vivre continuellement avec la conscience du regard des autres sur nous.
Alors, je sais bien qu’en disant cela, je parais nous exposer dangereusement à un des maux les plus profonds du monde d’aujourd’hui : la difficile gestion de la pression de ce que les autres pensent de nous.
En effet, notre société, plus que jamais, est exposée à cette réalité et cherche à compenser ses problèmes d’identité par un besoin de plaire et d’être aimé. À l’heure des réseaux sociaux et de la maîtrise de l’image, le danger est grand, même pour des hommes et des femmes qui aiment sincèrement le Seigneur, d’être en quelque sorte esclaves de la culture de l’image que le monde à cause de son mal être nous enseigne.
Seulement, ce n’est pas pour recevoir la louange des hommes ou avoir l’air « cool » que Jésus encourage ses auditeurs à soigner leur communication et leur image. Ce qu’il désire au contraire, c’est que nous soyons tout particulièrement précautionneux à faire en sorte que ce qui se voit d’abord en nous soit la lumière de sa Présence. En effet, il nous exhorte à être pro-actif dans cette attitude parce que l’objectif est de conduire tous ceux qui la verront à louer Dieu comme il est dit dans le verset 16 « afin qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils LOUENT votre Père qui est dans les cieux. »
Autrement dit, sans même forcément jouer d’un instrument ou savoir chanter, nous sommes tous des conducteurs de louange ! Pas les conducteurs de louange « classiques » (mais tout aussi précieux) qui ont cette magnifique responsabilité de mener des adorateurs de Jésus dimanche après dimanche dans le cadre habituel de nos églises.
Mais peut être que le plus grand besoin ou oserais-je dire, la plus grande ambition qui devrait émerger de nos assemblées serait de plutôt trouver des conducteurs de louange qui réalisent que leur champ, leur public et leur estrade est un peuple qui ne connaît pas Dieu.
Qu’en laissant la lumière de sa Présence émaner là où ils se trouvent, ils ont la possibilité d’être la réponse à la prière de Jésus dans Matthieu 9.38 :
« Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans la moisson » et d’ainsi permettre que beaucoup puissent voir et rencontrer Dieu à travers eux.
Un conducteur de louange « moderne » ne pense pas de manière restrictive à son ministère, comme s’il ne trouvait sa pertinence et son efficacité que le dimanche matin uniquement ou bien dans l’espace de nos réunions mais avec la vision renouvelée qu’il n’a pas besoin d’être un artiste pour remplir cette fonction car elle dépasse le cadre de nos murs.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s